Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

VOUS AVEZ DIT, MONSIEUR MACKY SALL : TERRORISME INTELLECTUEL AMBIANT !

Posté par: Massamba ndiaye | Jeudi 26 juillet, 2018 14:07  | Consulté 503 fois  |  0 Réactions  |   

Vous avez dit, monsieur Macky Sall : terrorisme intellectuel ambiant !

 

Souffrez monsieur Macky Sall que les citoyens sénégalais  puissent librement sans crainte exprimer de vive voix leurs opinions, même si cette situation vous met hors de vous ! Qui plaindre le peuple ou la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar ? Que voulez vous au fait ? Un silence de mort sur vos manœuvres perfides et détestables de gestion du pouvoir politique en vue d’asservir davantage le peuple.

Ne trouvez vous pas normal que nos compatriotes s’indignent à juste titre de la généralisation de la transhumance politique ? Devrons – nous accepter que des responsables politiques nous prennent en otage et décident après une longue traversée du désert loin des lambris dorés du pouvoir  avec son lot d’attaques virulentes sur votre incapacité à résoudre les problèmes existentiels des citoyens sénégalais, sur votre propension à s’immiscer dans le fonctionnement des autres pouvoirs voire à orienter de manière tendancieuse leurs prérogatives constitutionnelles , sur votre volonté sournoise de réduire drastiquement nos libertés publiques, retournent leurs vestes mieux trahissent toute honte bue leurs engagements mainte fois répétés à  combattre l’injustice que votre régime de terreur fait subir à nos concitoyens pour s’engager à vos côtés en vue d’une victoire éclatante au soir du 24 Février 2019 ? Non, monsieur le président Macky Sall !  Là vous nous demandez l’impossible. Et au-delà du possible, nul n’est tenu.

Pourtant, beaucoup de nos compatriotes ont rallié à votre cause en raison même de votre position d’antan sur la transhumance politique. En quête du pouvoir, vous aviez dénoncé plus d’une fois la transhumance politique et jeté l’opprobre sur ceux et celles qui quittent le navire de l’opposition comme des rats pour trouver refuge dans les rangs du parti présidentiel.  Dites – nous, monsieur Macky Sall,  qu’est ce qui a pu changer entre temps pour que vous deveniez un fervent défenseur de la transhumance politique, une monstruosité  que seuls des hommes ou des femmes indignes, d’une cupidité indescriptible peuvent aimer jusqu’à la déraison ?

C’est plutôt le peuple sénégalais qui doit vous plaindre pour un homme qui avait toute la latitude requise après votre victoire sans appel sur maître Abdoulaye Wade  de redresser d’une part le pays en rejetant la politique politicienne dans les poubelles nauséabondes de l’histoire et d’autre part d’engager des réformes structurelles en vue d’asseoir une autre forme de gouvernance. Les citoyens sénégalais vous attendaient sur ce terrain, mais la politique politicienne et le goût du pouvoir vous ont conduit à accepter voire à tolérer toutes sortes de compromissions au détriment de nos valeurs et de l’intérêt général du peuple.

Sous votre régime, la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar rame à contre courant de nos valeurs d’éthique voire de nos principes républicains. Vous vous offusquez des critiques voire des commentaires de beaucoup de nos compatriotes sur la transhumance politique jusqu’à même les qualifier de terrorisme intellectuel ambiant. Et que dire de l’affront que vous faites subir au peuple à chaque fois que vous recevez en grande pompe des transhumants politiques abjects au palais de la République devant les caméras et sous la présence effective de ministres pour magnifier leurs engagements à vos côtés et de les donner voire de les présenter à nos compatriotes comme des modèles de patriotisme.

Cependant, re - visionnez monsieur le président Macky , les images de la transhumance de Modou Diagne Fada. Elles en disent long sur le malaise visible à tous points vue sur le visage de l’ancienne garde des sceaux, madame Aminata Touré et porte drapeau de la réédition des comptes à travers la fameuse CREI , de se retrouver sur la même table et ce au palais de la République avec un ancien dignitaire du régime de maître Abdoulaye Wade accusé de tous les péchés d’Israël.

En vérité, vos provocations atteignent le summum de l’indécence. C’est le peuple sénégalais qui doit souffrir dans sa chair de voir le président de la République, monsieur Macky Sall  appelait nos compatriotes à accepter la tortuosité, la trahison, les reniements dans le jeu politique.

Et après tout ça, vous osez, monsieur Macky Sall nous reprocher notre rejet sans équivoque de la transhumance politique. C’est hallucinant de vous entendre sur ce registre. Au contraire, vous devez éviter de discourir sur la transhumance qui ne fait que rappeler au peuple votre trahison de l’idéal républicain et de la promotion de la vertu dans l’action politique.

Détrompez – vous monsieur Macky Sall,  vous n’avez pas affaire à des demeurés. Les citoyens sénégalais observent la scène politique et savent pertinemment que les responsables politiques qui rejoignent la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar sont à la recherche de profits indus sur le dos du peuple et non par esprit patriotique. Au plus, vous perdez au change puisque leur ralliement entraîne de facto un lever de boucliers des citoyens sénégalais qui abhorrent la transhumance et éprouvent un mépris certain  pour les auteurs de tels actes ou de leurs soutiens.

En y regardant de plus près,  c’est votre action à la tête du pays qui doit être considérée comme du terrorisme moral. En effet, cette pratique détestable de la transhumance politique dont vous assurez au cœur de la République la promotion n’est possible que dans notre pays exsangue où une bonne partie de la population et à tous les niveaux de la stratification sociale est prête à renoncer à la vertu en vue de maximiser des avantages ou profits de manière indue et ce malgré le riche legs de nos illustres prédécesseurs sur les conditions d’une bonne vie.  Notre pays est aujourd’hui en sens dessus dessous au point que l’ignominie,  la trahison, la lâcheté, le déshonneur ne sont plus des tares, mais sont portés au rang de valeurs. Suivez mon regard. 

Vous faites fausse route  monsieur le président de la République Macky Sall et vous perdez un temps précieux à dérouler le tapis rouge à des traîtres, des pères et des mères de famille sans foi ni loi. J’ai honte pour leurs familles. La transhumance politique est une abomination. Vous ne parviendrez jamais à changer le cours de l’histoire en convaincant le peuple de la justesse de l’action  des transhumants politiques dans la construction voire dans l’amélioration des conditions de vie.

Vous semblez ne pas connaître en profondeur les ressorts psychologiques du peuple sénégalais.  Certes, notre pays est pauvre. Mais, le peuple sénégalais dans son ensemble n’aime pas voir l’image d’une nation dépravée dans laquelle la possibilité la plus sûre et la plus réaliste pour arriver au sommet est d’épouser contre vents et marées les desiderata du président de la République  et ce malgré leur caractère inique voire injuste.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 

 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 226476 fois 160 Articles 1440 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
A PROPOS DES ACCUSATIONS DE MAITRE OMAR YOUM CONTRE L\'OPPOSITION SENEGALAISE.
NOTES DE LECTURE SUR LE DISCOURS DU MAGISTRAT SOULEYMANE TELIKO.
A PROPOS D\'UNE RENCONTRE ENTRE TRANSHUMANTS POLITIQUES.
PAR DEVOIR DE VERITE A MONSIEUR MAODO MALICK MBAYE !
VOUS AVEZ DIT, MONSIEUR MACKY SALL : TERRORISME INTELLECTUEL AMBIANT !
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.