Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

UNE IMAGE GROTESQUE DE LA POLICE.

Posté par: Massamba ndiaye | Vendredi 30 juin, 2017 14:06  | Consulté 493 fois  |  0 Réactions  |   

Une image grotesque de la police.

 

Le pays de la Teranga , de jour en jour, part en vrille. Beaucoup de nos compatriotes se singularisent toujours de manière éhontée dans l’accomplissement de leurs missions. Les images diffusées sur le net montrant des policiers sur le qui vive en train de brûler les affiches du maire de Dakar monsieur Khalifa Ababacar Sall me dépassent et jettent un regard inquiétant sur le rôle de la police.

Pourquoi ce zèle de ces policiers du commissariat central de Dakar ? Qui est l’autorité qui se cache derrière cet acte qui n’honore pas la police ? Pourquoi une telle légèreté de la part du chef de la police de laisser ses hommes s’occuper de la sorte alors que la mission première de la police est d’assurer la sécurité des citoyens sénégalais ?

Ces fonctionnaires de la police n’avaient ils pas d’autre chat à fouetter que de s’adonner à cette activité inutile et regrettable à plus d’un titre dans une rue peu éclairée voire même dans un pénombre comme si cette scène devait rester dans le noir. Circulez, il n’y a rien à voir et surtout cette tâche avilissante pour nos forces de l’ordre.

Les citoyens sénégalais ont besoin de la présence effective de la police partout dans nos villes et villages et non derrière les murs d’un commissariat pour brûler les affiches d’un politicien. L’insécurité est présente partout dans nos gares, nos marchés et au coeur même de nos quartiers. Pourquoi ces fonctionnaires ont accepté d’exécuter ce sale besogne ? Ce spectacle grotesque sert à quoi exactement ? Le commanditaire de cette comédie que cherche t’il vraiment à prouver? Ces questions nous laissent dubitatifs sur le sens du devoir et de la mission de nos forces de police.

Que des citoyens sénégalais violent en connaissance de cause la loi électorale en affichant par ci et là des affiches d’un candidat à la députation, ne donne pas droit à la police de s’abaisser de la sorte. Un enlèvement pur et simple de ces affiches et une sanction  administrative des auteurs auraient largement suffi. Quelle est cette piètre  image que la police sénégalaise souhaite donner à la population ?

Les forces de L’ordre n’ont pas vocation à prêter le flanc à leurs supérieurs politiciens. Elles doivent respecter scrupuleusement les règles qui régissent à un bon fonctionnement de la police. Les forces de L’ordre méritent le respect et l’estime de toute la nation.

De tels actes peuvent jeter le discrédit sur nos hommes et femmes de loi et entraînent de facto une réelle désillusion sur nos autorités publiques. Et c’est le Sénégal qui perd dans cette désinvolture.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 

 

 

 

 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 129252 fois 116 Articles 1287 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
LE NDIGUEL POLITIQUE : UNE QUESTION D\'ETHIQUE ?
A PROPOS D\'UNE LECTURE BIAISÉE DU MARABOUT SERIGNE BASS ABDOU KHADRE SUR LA SITUATION DU PAYS.
A PROPOS DES FACTURES D\'ELECTRICITE IMPAYEES DE LA COMMUNE DE TOUBA.
LETTRE OUVERTE AUX MEMBRES DE LA COMMISSION AD HOC DE L\'ASSEMBLEE NATIONALE.
QUESTIONS DE MORALE POLITIQUE.
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.