An 1 de Khalifa Sall en prison : Ses partisans entre espoirs et craintes

  • Source: : EnquetePlus | Le 08 mars, 2018 à 23:03:58 | Lu 2156 fois | 3 Commentaires
content_image

An 1 de Khalifa Sall en prison : Ses partisans entre espoirs et craintes

 
En commémorant hier l’an 1 de leur leader en prison, les pro-Khalifa Sall ont annoncé une grande marche de protestation le 31 mars prochain, lendemain du verdict du procès du maire de Dakar. 
 
Jusqu’ici dans les liens de la prévention, dans le cadre de la caisse d’avance de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall a bouclé, depuis hier, un an de prison. A cet effet, ses partisans ont organisé un grand rassemblement à l’hôtel de ville de Dakar. Au cours de cette manifestation, les pro-Khalifa, soutenus par l’opposition dite significative, ont annoncé une grande marche de protestation le 31 mars prochain, lendemain du verdict du procès. Tout en continuant de clamer l’innocence de leur leader, les ‘’Khalifistes’’ redoutent également une condamnation de ce dernier le 30 mars prochain, pour l’empêcher de se présenter aux prochaines joutes électorales.
 
Selon le Secrétaire général du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël, malgré toutes les tentatives de musellement, il faut toujours continuer à avoir foi en la justice sénégalaise. ‘’Nous croyons à la grandeur du Sénégal, à la grandeur de la justice. Il est inacceptable pour nous qu’un citoyen, quelle que soit sa condition, puisse être rudoyé, ses droits méprisés’’, déclare l’ancien ministre de l’Information et de la Communication sous Macky Sall.
 
En tout cas, avertit Barthélémy Dias, le maire de Mermoz-Sacré Cœur, ‘’nous n’hésiterons pas à employer les gros moyens si jamais Khalifa est condamné’’.  Mais la surprise du jour a été la présence du maire de la Médina, Bamba Fall dont la dernière apparition publique remonte aux obsèques de son oncle lorsque le Premier ministre, à la tête d’une forte délégation envoyée par le président de la République, est venu lui présenter des condoléances, réveillant du coup des soupçons de transhumance du maire socialiste à l’Alliance pour la République.
 
D’ailleurs, Bamba Fall a profité de cette occasion pour lever toute équivoque quant à sa fidélité et son engagement aux côtés de Khalifa Sall avant de nier tout malentendu avec le maire de Mermoz-Sacré Cœur. ‘’Barthélemy Dias est un produit socialiste, nous n’avons aucun problème car c’est un frère’’, a-t-il d’emblée déclaré. Non sans faire remarquer à l’assistance que tous les leaders présents à la manifestation ont tour à tour été incarcérés à Rebeuss par l’actuel président de la République, Bamba Fall dénonce un acharnement du régime sur les opposants.

Auteur: Gabriel Diouf (stagiaire) - EnquetePlus






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Mars, 2018 (06:24 AM) 0 FansN°: 1
Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre à l’IGE des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, sélectionne et dicte à la justice la conduite.
Anonyme En Mars, 2018 (09:23 AM) 0 FansN°: 2
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Reply_author En Mars, 2018 (10:51 AM) 0 FansN°: 1
-1% ....

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com