Réponse aux calomnies de la FEDER, sur la gestion des marchés du ministère de l’Education nationale

  • Source: : Seneweb.com | Le 26 mars, 2018 à 14:03:39 | Lu 2085 fois | 3 Commentaires
content_image

Réponse aux calomnies de la FEDER, sur la gestion des marchés du ministère de l’Education nationale

Lors d’une conférence de presse, la Fédération des Enseignants du Sénégal (FEDER, regroupement de syndicats non représentatifs), par la voix de son Coordonnateur Dame MBODJ, a, selon des informations relayées par plusieurs organes de presse, décrié la gestion du ministère de l’Education nationale, marquée, selon elle, par des « des marchés de gré à gré pour l’acquisition de manuels scolaires de la 1ère étape et pour les travaux de réhabilitation de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée et du Lycée Ameth FALL de Saint-Louis, mentionnés dans le dernier rapport de l’ARMP ». Et, pour « mettre à nu ce scandale financier qui ne restera pas impuni », cette fédération annonce une saisine de l’OFNAC.

Face à ces calomnies dont la source malveillante a essayé, avant Dame MBODJ et en plus de lui, de manipuler d’autres responsables syndicaux pour leur faire porter de telles contrevérités, le ministère de l’Education nationale tient à apporter les précisions suivantes :

Aucun des marchés cités n’est mentionné dans le dernier rapport 2016 de l’ARMP ;

Aucun des marchés cités n’a été passé de gré à gré ou par entente directe.

De manière plus précise :
Le marché d’acquisition de manuels scolaires de la 1ère étape du curriculum en Approche par les Compétences a été conclu à l’issue d’une procédure d’appel d’offres international n°14/13/BCI-ACDI dont l’avis a été publié dans le journal « Le Soleil » n° 12898 du 27 mai 2013, suite à l’avis de non-objection n° 002326/MEF/DCMP/BCS/36 du 03 mai 2013 de la Direction centrale des marchés publics (DCMP) sur le dossier d’appel d’offres et à la décision n° 114/13/ARMP/CRD du 08 mai 2013 du Comité de règlement des différends de l’ARMP. Six maisons d’édition avaient participé à cet appel d’offres international et deux ont été finalement attributaires des deux lots à l’issue d’un processus d’évaluation des offres long, transparent et ouvert aux représentants des inspections d’académie bénéficiaires des manuels, processus validé par la décision nº 039/14/ARMP/CRD du 12 février 2014 du Comité de règlement des différends de l’ARMP.

Les deux marchés de réhabilitation de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée et du Lycée Ameth FALL de Saint-Louis ont été passés à l’issue d’une procédure d’appel d’offres national n° 03/FTI/2013 dont l’avis a été publié dans le journal « Le Soleil » des samedi 14 et dimanche 15 décembre 2013, suite à l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics n° 006627/MEF/DCMP/54 du 10 décembre 2013 sur le dossier d’appel d’offres. Cet appel d’offres a enregistré la participation de dix-huit (18) entreprises.

La décision d’attribution du lot 1 relatif de la Maison d’Education Mariama BA de Gorée a reçu l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics sous le numéro 01254/MEF/DCMP/DCV/28 en date du 13 mars 2014 ; la décision d’attribution du lot 2 concernant le Lycée Ameth FALL a reçu l’avis de non-objection de la Direction centrale des marchés publics sous le numéro 01460/MEF/DCMP/DCV/28 en date du 21 mars 2014.

Ces précisions montrent à suffisance le caractère calomnieux des propos tenus par la FEDER.


Fait à Dakar, le 23 mars 2018

Pour le Ministère de l’Education nationale
Mamadou FALL
Coordonnateur de la Cellule de Passation des Marchés


Auteur: Mamadou FALL - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Cusems/saems/sels/sels.a En Mars, 2018 (14:27 PM) 0 FansN°: 1
Dame Ndoye quand tu dénonce la prochaine fois pense à donner des preuves.. ce Dame Ndoye cherche a se faire un nom après avoir été incapable d'avoir 10% de représentativité aux dernières élection de syndicats.. il veut exister par tous les moyens, mais il est tout sauf convainquant. un nihiliste radicale...

Heureusement que les enseignant ont montré lors de ces élections qu'il n'était point représentatif et n'avaez pas autorisation à parler en leur noms....
Anonyme En Mars, 2018 (18:04 PM) 0 FansN°: 2
Le MEN aurait pu le traîner en justice et une condamnation serait très certainement prononcée contre lui. La calomnie contre les autorités publiques est la,pratique la plus courante au Sénégal. C'est contre la la morale et les religions.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com