1er-Mai en Afrique: certains rassemblements et discours suscitent la polémique

  • Source: : RFI | Le 01 mai, 2017 à 20:05:22 | Lu 1171 fois | 4 Commentaires
content_image

1er-Mai en Afrique: certains rassemblements et discours suscitent la polémique

Pour marquer la fête du Travail, en ce 1er-Mai, des défilés et manifestations ont eu lieu sur tous les continents. En Afrique, ces rassemblements, loin d'être consensuels, ont parfois suscité la polémique.

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a été chahuté par les uns et acclamé par les autres, dans un stade de Bloemfontein. Comme des bagarres ont éclaté entre pro et anti-Zuma, tous les discours ont été annulés et le chef de l’État est reparti sous les huées.

Au Gabon, il n’y a pas eu une mais deux manifestations du 1er-Mai. Un cortège officiel composé de plusieurs milliers de personnes a défilé devant le Premier ministre, sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo. Un second groupe de syndicalistes, moins important – une centaine de personnes – a tenté de former un cortège non officiel, mais la police est intervenue et la convention syndicale « Dynamique Unitaire » s'est finalement réunie sur un terrain de basket.

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a créé la surprise en faisant un rapprochement entre les récentes grèves de fonctionnaires et les revendications des militaires qui ont tiré en l’air, dans différentes casernes du pays, pour se faire entendre. Un syndicaliste s’est dit « très étonné » par ces déclarations, assurant que les fonctionnaires n’avaient, eux, contrairement aux mutins, violé aucune loi.


Auteur: RFI - RFI

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Mai, 2017 (22:06 PM) 0 FansN°: 1
Tu ne peux pas te moquer des fonctionnaires Ivoiriens. Comment peux tu payer des rebelles appelés soldats à des coûts de milliards cfa ( versement de 5 millions sur 12 réclamés) alors que les fonctionnaires attendent.

Je ne parlerai même pas des agriculteurs , des élèves et étudiants.

Tu es un président parachuté par les occidentaux à la tête de la Côte d'Ivoire; rien que pour défendre les intérêts des multinationales.

Président chef rebelles.
Reply_author En Mai, 2017 (02:28 AM) 0 FansN°: 1
tu es un con,idiot là
Reply_author En Mai, 2017 (02:40 AM) 0 FansN°: 2
va sur abidjan.net et tu dis tes connories sur ouattara.tu veras que les ivoiriens te repondront. ici c'est senegal.imbecile que tu sois
Reply_author En Mai, 2017 (08:20 AM) 0 FansN°: 1
toi aussi donne des arguments.

les rebelles ont bien touché beaucoup d'argent,
la france de sarko a bien permis à ado de prendre le pouvoir.
personne ne peut nier ces deux faits.

plutôt que de l'insulter, donne tes arguments.

au fait la côte d'ivoire et le sénégal sont deux etats de la cedeao,
regarde ton passeport et ta nouvelle carte d'identité.
la côte d'ivoire et le sénégal c'est la même.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com