Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LETTRE OUVERTE AUX REPONDEURS AUTOMATIQUES DE L'APR.

Posté par: Massamba ndiaye | Mercredi 11 avril, 2018 14:04  | Consulté 485 fois  |  0 Réactions  |   

Lettre ouverte aux répondeurs automatiques de l’APR !

 

Que faut-il penser de certains militants de la mouvance présidentielle qui passent tout leur temps à squatter les pages des sites sénégalais d’informations en vue de répondre systématiquement et très souvent de manière maladroite voire saugrenue aux différentes contributions de nos compatriotes à la situation socio-économique du pays ?

Que dire également de leur singulière volonté à apporter toujours la même réplique consistant à penser que toutes les contributions publiées dans les différentes sites sont l’œuvre d’une seule personne, qui en fonction de telle ou telle circonstance change de pseudo  pour brouiller les pistes ?

Certes, vous avez le droit de critiquer les contributions des uns et des autres sur la gestion sombre et nauséabonde de notre président par défaut monsieur Macky Sall. Toutefois, il ne suffit pas seulement de les rejeter par pur esprit partisan. Vous devez aller au-delà et vous départir de votre appartenance à la mouvance présidentielle afin d’exprimer à force d’argumentaire et même avec  ténacité votre désapprobation.

Cependant, vous avez tromper royalement en pensant que je me cache sous les appellations des messieurs Ibrahima Sadikh Ndour, Pathé Gueye, Nioxor Tine, Bocar Gueye, Alioune Seck, Xeme, ou de Madame Fatou Sock. Quelle drôle d’idée de penser de la sorte en refusant d’utiliser avec courage votre esprit critique en vue d’appréhender le réel en toute objectivité ? Vous ne pouvez pas vous contenter de cette ligne de défense pour botter en touche les nombreux griefs observés dans la gestion du roi de la cour de Benno Bokk Yakaar  par ci et là par beaucoup de nos compatriotes. Par ailleurs, je tiens à préciser pour votre information que je ne suis aucune de ces personnes, même s’il m’arrive parfois de partager leurs analyses. Au plus, il m’est totalement impossible d’écrire comme eux. C’est comme ça et il faut chercher autre chose au lieu de vous enfoncer dans cette situation grotesque voire absurde.

Ayez au moins du courage et de  la lucidité d’esprit en vue  de participer au débat démocratique des idées, ne serait ce que pour défendre la politique et les différentes actions du président Macky Sall depuis qu'il est à la tête du pays ou plutôt depuis qu’il assume ouvertement son parfait rôle de collaborateur de l’ancienne puissance coloniale, la France.

Nous vous attendons sur ce terrain certes rude de la confrontation des idées afin de faire avancer le pays dans la voie des acquis démocratiques pour quiconque compte propulser le Sénégal dans le rang des nations Émergentes.

Mais hélas, je reconnais le fait que vous éprouvez un profond malaise à défendre sur le plan des idées voire de l’éthique un  homme, le président de la République,  monsieur Macky Sall qui passe tout son temps à remettre en question les droits ou libertés de nos compatriotes garantis par la Constitution et qui ne cesse de mentir de manière éhontée voire de revenir sur ses nombreux engagements contractés envers le peuple. C’est pour cette raison que vous vous versez dans le registre abject et lâche des invectives en vue de saborder notre conscience citoyenne. Mais, c’est une peine perdue d’avance.

Cependant, vous ne pourriez jamais déceler la moindre trace d’attaques personnelles dans mes contributions.  Je me borne tout simplement à décrire des faits précis et observables pour quiconque s’intéresse à la manifestation de la vérité.  Mais, en fait, que voulez vous ? Que nous observions le silence des momies sur les tares de la gestion « sobre et vertueuse » du pouvoir afin de faire plaisir à votre mentor. C’est trop nous demander en raison même de l’état de délitement du tissu social et de la pauvreté endémique qui frappe une bonne partie de nos concitoyens. Ainsi, il ne faut pas compter sur moi pour couvrir voire de passer sous silence les scandales à répétition du régime clanique de la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar.

Vous devrez revoir votre stratégie de communication en pensant que les citoyens sénégalais qui exercent librement leur droit de regard sur la situation socio-économique du pays sont des « malades mentaux ». Votre aveuglement risque de vous perdre. Le régime de notre président par défaut, monsieur Macky Sall se trompe lourdement en voulant réduire sur une seule personne la contestation sociale à travers les sites d’informations et les réseaux sociaux. Cette stratégie n’est pas viable puisqu’il suffit juste à un observateur épris de justice et de bonne foi pour savoir rien qu’à la seule lecture de ces différentes contributions, il est impossible que ces dernières soient l’œuvre d’une seule personne en raison même du style et de la tonalité des propos.

En ce qui me concerne,  j’assume pleinement mon droit de regard sur la situation du pays nonobstant les remarques voire les quolibets  des répondeurs automatiques de l’APR en m’assimilant à tort à un malade mental. Je n’écris qu’en fonction de ce que me dicte uniquement  ma conscience citoyenne. Je ne suis payé par personne et aucune personnalité politique n’est derrière moi. Je suis un électron libre et je ne suis pas récupérable d'une manière ou d’une autre par la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar. La personne du président de la République, monsieur Macky Sall m’importe peu. Il s’agit du Sénégal et de la défense de ses intérêts légitimes  ni plus ni moins. Mon engagement citoyen est totalement gratuit et Dieu merci je n’attends rien en retour de nos politiciens professionnels aguerris. Au plus, je n’apporte mon soutien qu’aux seules offres politiques qui travaillent réellement pour le bien être de l’ensemble du corps social sénégalais et pour la réhabilitation de nos principes républicains voire de nos valeurs largement partagées par nos compatriotes.

Toutefois, je préfère jouer le rôle d’un malade mental qui pointe du doigt la mauvaise gestion du régime clanique du président de la République, monsieur Macky Sall, l’instrumentalisation perfide de certains acteurs de notre système judiciaire, l’impunité totale accordée aux membres de la coalition Benno Bokk Yakaar en matière de pillage de nos maigres deniers publics, la trahison d’une certaine élite intellectuelle, le silence coupable de l’aristocratie maraboutique, la cupidité de certaines personnalités de la presse que d’endosser le rôle d’un lâche qui devant toutes ces impostures, se compromet en acceptant de soutenir un régime politique injuste et pitoyable à l’encontre des sans voix et des plus démunis.

Messieurs les répondeurs automatiques de l’APR, je reconnais que votre tâche est rude et vous devez justifier vos perdiems perçus indûment sur le dos du contribuable en dépit même de votre appréhension à fouler un certain nombre de valeurs pour ainsi voler au secours de votre bienfaiteur du moment, le président de la République,  monsieur Macky Sall et de certains de ses acolytes tapis à l’ombre et qui ont une peur bleue d’exprimer ouvertement leurs idées en raison même de leur parcours politique peu orthodoxe.

Je n’envie pas du tout votre posture. Il est regrettable pour un homme ou pour une femme de trahir les aspirations légitimes du peuple en s’alliant avec des politiciens professionnels sans foi ni loi pour recevoir en fin de compte de l’argent public par commentaires intempestifs. Et que faites vous de votre dignité d’homme ? Et vous ne vous privez pas de déclamer partout le Sénégal Émergent, une fameuse trouvaille de notre président apprenti- dictateur au moment même où nos compatriotes éprouvent toutes les peines du monde à faire face à leurs difficiles conditions de vie.

Continuez toujours à penser allègrement que mes différentes contributions et celles d’autres compatriotes relèvent d’une pathologie voire d’un délire, vous serez surpris de constater le moment venu le désaveu total de la population à l’encontre de la politique du régime du président de la République, monsieur Macky Sall.

 

massambandiaye2012@gmail.com



 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 201798 fois 149 Articles 1430 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
PATHÉTIQUE MONSIEUR MACKY SALL, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL !
L\'ILE DE GORÉE OU LE SYMBOLE DE LA MISÈRE DE L\'HOMME NOIR.
LETTRE OUVERTE A MONSIEUR MAMADOU BAMBA NDIAYE.
A PROPOS D\'UNE ENTENTE TACITE ENTRE L\'ARISTOCRATIE MARABOUTIQUE ET LES AUTORITÉS DE LA RÉPUBLIQUE SUR LE DOS DU PEUPLE.
UN DEVOIR DE RÉSISTANCE.
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.