Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LETTRE OUVERTE AUX MYSTIFICATEURS DE LA REPUBLIQUE DU SÉNÉGAL.

Posté par: Massamba ndiaye | Jeudi 28 avril, 2016 15:04  | Consulté 838 fois  |  1 Réactions  |   

LETTRE OUVERTE AUX MYSTIFICATEURS DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL.


 

« Il est impossible de se sentir pleinement vivant et de fermer les yeux sur les exactions, les persécutions et les mystifications qui se déroulent autour de nous ». Vincent CESPEDES

« La mystification et la ruse sont de toute façon indispensables à celui qui veut mener les foules vers un but clair à ses yeux mais que celles-ci seront toujours incapables de comprendre ». Vladimir BARTOL


 

Entouré de ses affidés, Monsieur Bethio Thioune, plein de fierté ,décide par un coup de génie ou selon de piètre comédien de nous livrer l’histoire héroïque de ses parents. N’ayant aucune connaissance de l'origine de ses aïeux, je lui laisse volontiers le bénéfice du doute de s’approprier son propre récit. Toutefois, cette mise en scène, en vue de mystifier ses fidèles ,mérite qu’on s’y arrête afin de dévoiler ses fondements.

Monsieur Bethio Thioune, en bon tribun, sait tenir en haleine son public. Notre homme a toujours excellé dans l’art de débiter des énormités afin d’impressionner les sénégalais sur ses prétendus privilèges qui dépassent de loin ceux du commun des mortels.

Monsieur Bethio Thioune fait remonter ses origines paternelles du Yémen. Il est de descendants d’arabes. Le simple fait d’évoquer ce rappel historique devant un parterre de fanatiques négro—africains, hagards nous montre le peu de considération que Bethio Thioune a envers ses talibés. Il se croit un esprit supérieur qui ne peut pas et ne doit pas sortir de l’ordinaire. Comme dans la mythologie, il est d’importance primordiale de se fabriquer un destin majestueux. Le homme est imbu de sa personne. Tout doit être mis en œuvre afin de montrer que la quintessence de sa personnalité ne peut pas être connue par les simples gens. Il a acquis l’aura d’un grand homme. Ce faisant, il tend à donner raison aux faibles d’esprit qui pensent à tort que la naissance ou l’appartenance à une communauté suffisent pour décider de la grandeur d’un homme alors que seules les valeurs morales peuvent servir de baromètre pour apprécier de la dignité ou de la perfidie d’un homme. En quoi le simple fait de se dire Arabe peut contribuer à ce que les sénégalais puissent voir sous un autre angle ,en Bethio Thioune ,un homme nouveau ?

En vérité, il a usé de se subterfuge pour essayer de tromper son monde en se faisant passer pour ce qu’il n’est pas. Ce mythe cache une réelle volonté de se soustraire de la stratification sociale du système des castes. Son nom n’a rien à voir avec les autres Thioune, qui peuvent être des hommes de caste, relégués à un rang inférieur dans la pyramide sociale et dans l’imaginaire sénégalais. Comme si être un homme de caste relevait de l’indignité. L’indignité d’un homme repose sur d’autres critères que celui de la naissance. La stratification sociale du système des castes au Sénégal est pernicieuse et contraire à la dignité humaine. Elle a pour vocation de rabaisser une catégorie de citoyens et de les maintenir dans la position des faibles , des dominés ou des parias de la société.

Monsieur Bethio Thioune ne peut pas venir de ce milieu. Son nom Thioune est d’origine yéménite contrairement au nom Thioune sénégalais. Pour réconforter son mythe ou son imaginaire, le sieur Bethio Thioune affirme qu’on attend souvent à travers les chaînes de radio du Yémen le nom de famille Thioune. Monsieur Bethio Thioune a omis volontairement de nous raconter le périple de son père, s’il était seul ou accompagné d’un groupe d’individus et en quelle langue il communiquait avec les autres thiedos sénégalais. A supposer que l’idiome de son père fût l’arabe, la question qui se pose avec acuité est de savoir comment son fils Bethio Thioune n’a pas su en garder les bases, les rudiments ou par quelle magie son père a perdu l’usage de la langue arabe ? Ou plutôt est ce que les yéménites de l’Arabie parlaient la même langue que les subsahariens du Sénégal ? Quelle est l’utilité pour ses talibés de savoir que son prénom Bethio désignait à sa naissance une fonction importante dans la hiérarchie Thiedo ? Je n’en vois aucune et d’ailleurs ses talibés ont évacué la question en refusant de prononcer son prénom par pudeur ou par déférence en le nommant Cheikh bi ou Cheikh Bethio. Afin de pouvoir donner plus de crédit à son récit, Bethio Thioune ne doit en aucune façon occulter ces questions.

A travers sa volonté de travestir l’histoire, il accrédite à son corps défendant l’idée de l’ infériorité de l’homme noir sur l’homme arabe. C’est une communication hautaine et irresponsable dans la seule volonté de montrer à ses sbires qu’il est loin d’être comme eux et a des origines nobles. A travers cet acte d’une portée abjecte, il veut continuer à mystifier une bonne partie de la population sénégalaise, les thiantacounes. Notre homme n’a rien d’un Saint. Il use de la faiblesse d’esprit et de discernement de ses talibés afin de mieux les asservir et de les dépouiller de leurs ressources financières. En vérité, il a la carrure d’un gourou. Cet homme est un véritable danger pour la stabilité et la sécurité de la nation sénégalaise.

En effet, il utilise les THIANTES cérémonies « religieuses » pour détourner les jeunes à son profit au grand désavantage de la République du Sénégal. L’Etat du Sénégal doit user de son autorité pour surveiller et contrôler les agissements de Bethio Thioune et de sa milice. Bethio Thioune doit être combattu et rappelé à l’ordre par les dignitaires mourides afin qu’il se conforme à l’orthodoxie de la religion musulmane et cesse de travestir l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba. Bethio Thioune n’a pas de connaissances islamiques réelles et n’a pas accès aux mystères de l’inconnaissable. Bethio Thioune doit cesser de faire appel à feu Serigne Saliou Mbacke que le Seigneur l’agrée et lui accorde sa miséricorde pour délirer et affirmer des choses dont il n’a aucune connaissance. Seul Allah connaît avec certitude la place et le lieu de séjour de sa défunte mère. Prions que Dieu lui fasse miséricorde . En l’entendant débiter des sornettes, les affidés de Bethio Thioune jubilent et se réjouissent d’être ses talibés alors que ce dernier les éloigne inexorablement de la vérité. Tout parent sénégalais a l’obligation morale et religieuse de soustraire sa progéniture des mains de Bethio Thioune, un véritable danger public.

Un autre grand mystificateur Serigne Modou Kara était à côté de Bethio Thioune lorsque ce dernier nous servait son monologue incohérent et dépourvu de tous fondements. Bethio Thioune a rappelé et magnifié ses relations avec Serigne Modou Kara, qui a osé en tant que marabout mouride lui rendre visite en prison pour crimes de sang. Il faut rappeler que cette affaire est toujours pendante en justice. Beaucoup de sénégalais s’interrogent à juste titre sur les lenteurs de cette procédure judiciaire instruite par le procureur de la République. Bethio Thioune doit être traduit en justice et toutes les enquêtes doivent être menées à terme afin de vérifier en toute objectivité son degré d’implication dans l’assassinat de ses deux talibés et de leur inhumation en cachette. Ces personnes qui ont participé de près ou de loin à cet acte odieux, méritent d’être châtiés et dénoncés à la face de la société et du monde entier comme de véritables bestiaux prédateurs à mettre en cage.

Bethio Thioune est un citoyen sénégalais comme nous tous et il ne doit bénéficier d’aucune faveur pouvant l’empêcher de répondre de ses actes devant la justice. L’impunité doit cesser au Sénégal. Beaucoup de marabouts de la confrérie mouride n'ont pas voulu salir leur réputation et ont longtemps voulu prendre leur distance de façon définitive avec Bethio Thioune qui ne fait que fouler aux pieds les enseignements de Cheikhoul Khadim. Nos deux mystificateurs ont les mêmes objectifs. Ils veulent disposer de plus de talibés mourides afin de mieux les asservir et de les utiliser comme fonds de commerce à utiliser en cas de besoin pour défier en toute impunité la puissance publique. Nos deux mystificateurs entretiennent également des milices privées alors que seul L’Etat doit disposer du monopole de la violence légitime. La seule différence de taille qui existe entre nos deux mystificateurs est que Serigne Modou Kara est instruit et a acquis des connaissances « solides » du mouridisme à la différence de Bethio Touba, qui est un profane en matière de connaissances religieuses. Ces deux alliés du moment représentent un danger majeur pour la jeunesse sénégalaise parce que leur enseignement religieux est biaisé voire décrédibilise les fondements de la pratique sunnite de l’Islam.

La hiérarchie mouride a un devoir impérieux d’assumer pleinement sa responsabilité devant Dieu et devant les fidèles de leur tenir un discours courageux et honnête afin que nos deux mystificateurs Serigne Modou Kara et Bethio Thioune cessent leurs agissements, leurs délires et se comportent en bons citoyens et musulmans responsables.


 

massambandiaye2012@gmail.com

 


 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2016 (10:15 AM) 0 FansN°:1
Merci infiniment Monsieur.
Il s'agit du seul commentaire honnête, musulman et citoyen que j'ai lu s'agissant de ces individus.
Les sénégalais sont suffisamment négligents pour que tels individus confisquent leur histoire, leur foi et leurs droits.
"Tout parent sénégalais a l’obligation morale et religieuse de soustraire sa progéniture des mains de Bethio Thioune, un véritable danger public."
DIEUREDIEUF

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 106150 fois 100 Articles 1275 Commentaires 8 Abonnés

Posts recents
DE LA RETENUE, MONSIEUR MACKY SALL, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
L\'AFFAIRE AMY COLLE DIENG OU LA MANIFESTATION D\'UNE CERTAINE HYPOCRISIE SÉNÉGALAISE.
LA REPUBLIQUE DECULOTTEE DANS LA CITE DE TOUBA.
LA PAGAILLE ELECTORALE DES AUTORITES DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL.
QUESTIONS PRATIQUES SUR LE VOTE AU SENEGAL. 6 C\'EST QUOI UN DEPUTE DU PEUPLE ?
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.