Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE : UN ENGAGEMENT CITOYEN.

Posté par: Massamba ndiaye | Dimanche 23 avril, 2017 17:04  | Consulté 384 fois  |  0 Réactions  |   

La démocratie participative : un engagement citoyen.

 

Une véritable révolution démocratique ne peut prospérer au pays de la Teranga que si et seulement si les citoyens sénégalais se mobilisent en vue de s'approprier au quotidien de toutes les questions  sociales, environnementales, politiques et économiques. Ils doivent refuser de laisser ces problématiques à nos politiciens professionnels qui nous mènent en bateau.

L’Engagement citoyen va au-delà du simple vote lors des échéances électorales. Les autorités de la République insistent sur le fait que les citoyens sénégalais doivent s'inscrire en masse sur les listes électorales en vue de dynamiser notre processus démocratique. Elles comptent ainsi profiter du faible niveau d'instruction de la majorité de la population sénégalaise afin de les détourner de l’essentiel : la participation aux affaires de la Cité. Cependant, les autorités gouvernementales feignent d’oublier voire d’ignorer que l’enjeu réel en démocratie n’est pas l’expression massive d’un vote à tue -tête comme dans les régimes totalitaires ou de parti unique , mais un vote réfléchi en connaissance de cause des véritables questions sociétales du moment.

Toutes les catégories sociales du pays doivent s’impliquer dans la gestion des affaires de la Cité. Il appartient à l’ensemble du corps social sénégalais de manifester de vive voix leur engouement à une meilleure utilisation de nos ressources humaines et de nos deniers publics. Ce combat doit être mené et conduit par tous les jeunes du pays.

A cet effet, ils doivent participer activement aux rayonnements de leurs communautés rurales et urbaines. Ils doivent interpeller les autorités publiques sur la gestion des ressources publiques et sur les différents programmes mis en œuvre dans le cadre de leurs politiques sectorielles. Les citoyens sénégalais doivent s’organiser en comité de quartier en vue d'influencer voire orienter l’action de nos responsables politiques. Ils doivent se faire entendre en apportant des réflexions pertinentes sur la manière dont nos villages et nos villes sont gérés. Ils connaissent mieux les besoins réels et les préoccupations des habitants de leurs localités que nos politiciens professionnels. Ils doivent refuser de se laisser berner par beaucoup de nos responsables politiques qui ne se préoccupent que de leurs intérêts et privilèges au détriment du contribuable sénégalais. Ils doivent également être conscients que c’est à cause très souvent  de leur désintérêt manifeste dans la gestion des affaires de la République que nos responsables publics et politiques se permettent certaines pratiques de mauvaise gestion et d’accaparement systématique de nos ressources publiques.

L’Engagement citoyen ne se réduit pas à organiser des manifestations en vue de dénoncer les politiques menées par nos autorités gouvernementales. Il doit être au cœur de notre combat pour une démocratie vivante et pour le respect des valeurs de la République. Cette implication des citoyens dans les questions socio-économiques peut se faire à tous les niveaux. Il faut oser le pari de la mobilisation de tous les acteurs de la société et de la sensibilisation. Pour ce faire, des citoyens dynamiques doivent impulser ce changement radical dans notre manière de s'approprier des questions d’intérêt national.

Cet engagement citoyen passe inéluctablement par le questionnement sur le pourquoi de la vie en communauté  et sur une campagne de vulgarisation de nos valeurs républicaines. En effet, la République est l’affaire de tous les citoyens sénégalais et pas seulement de nos autorités publiques. Cette campagne de communication sur nos valeurs doit être faite dans toutes nos langues et dans les endroits les plus enclavés du pays. Nos compatriotes qui vivent dans les contrées les plus reculées du pays doivent être informés correctement sur le sens de la vie en République. Ils doivent également être  informés sur leurs droits garantis par la Constitution afin de ne pas subir des exactions d’autres individus ou de nos responsables politiques.

Les citoyens sénégalais doivent se saisir des futures échéances électorales en vue de poser un diagnostic sans complaisance sur notre société, sur nos hommes politiques et sur ce qu’ils veulent réellement faire pour le bien être de toutes les catégories sociales du pays. La démocratie sénégalaise ne doit pas être confisquée par une certaine élite politique qui ne cesse de maintenir le peuple dans les méandres de la pauvreté et du sous développement endémique.

La gestion du pays doit être au cœur de nos préoccupations. Le peuple des sans voix doit revendiquer en toute légitimité son droit de regard et d’implication dans les affaires de la République.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 90616 fois 92 Articles 1271 Commentaires 8 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
A PROPOS DE LA MAUVAISE FOI DE MONSIEUR SOULEYMANE NDENE NDIAYE.
DROIT DE REPONSE AU JOURNALISTE MAMADOU THIERNO TALLA.