Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

HONTE À VOUS , MONSIEUR SADA NDIAYE !

Posté par: Massamba ndiaye | Dimanche 31 décembre, 2017 10:12  | Consulté 571 fois  |  0 Réactions  |   

Honte à vous, monsieur Sada Ndiaye !

« Qui se ressemble s’assemble ». Homère / L’Odyssée ( Chant XVll, vers 218 ).

Dites nous monsieur Sada Ndiaye, comment pouvez vous regarder les citoyens sénégalais et leur expliquer votre manie singulière voire votre capacité sans coup férir  de rejoindre les prairies marrons de l’APR et son chef, le président Macky Sall que vous traitiez naguère d’ingrat, de joueur, d’opportuniste, de bourreau froid sans foi ni loi ?

Dites nous, monsieur Sada Ndiaye,  après  toute cette panoplie de qualificatifs dévalorisants,  comment pouvez vous ne serait ce serrer la main du président de la République, monsieur Macky Sall en toute quiétude voire sérénité ? Qui plus est, le président Macky Sall est votre neveu. La famille au cœur de la République. Les facilitateurs usent toujours de ce subterfuge familial pour faire la promotion de la transhumance politique tandis que cette pratiques d’un autre âge amenuise considérablement nos efforts en vue de l’émergence d’une société ouverte au progrès et à un exercice libre des divergences politiques sans aucune entrave voire contrainte du pouvoir exécutif.  Cependant, n'est pas digne qui veut. Au plus, il faut se prémunir de certaines dispositions morales en vue s’affranchir de la servitude volontaire.

Ce qu’il y a de pire dans votre acte de trahison est le fait que vous avez pendant plus de cinq ans continué à défendre les positions du parti démocratique sénégalais tout en vilipendant la gestion  clanique du président Macky Sall .

Vous nous rappelez récemment aussi que c’est une peine perdue pour le chef de fil de la coalition Benno Bokk Yakaar, monsieur Macky Sall de titiller  la fibre ethnique Halpulaar en vue d’un second mandat parce que les populations du Fouta sont dignes et veulent garder jalousement leur honneur. Et vous, vous avez choisi la voie de l’ingratitude et du déshonneur.  Vous nous avez peint le portrait sans concession du président  politicien monsieur Macky Sall que les citoyens sénégalais dans leur immense majorité abhorrent. Cependant, vous possédez les mêmes défauts voire les mêmes stigmates que vous reprochez à notre président par défaut, monsieur Macky Sall.

Comment pouvez vous renier tout ce discours certes politicien tout en continuant à inculquer la droiture, le sens de l’honneur, l’attachement au culte de la vérité,  le rejet du mensonge à vos enfants ? Vous êtes certes un politicien professionnel avec ce que cela comporte comme reniement voire trahisons, mais que faites vous du regard triste et récriminant du citoyen lambda sur votre progéniture ? Vous n’avez rien à faire de ça, de surcroît les questions liées à l’éthique ne sont pas votre tasse de thé.  Suivez mon regard et vous n’aurez nullement la peine d’épingler  sa gestion opaque d’alors  du Centre des œuvres universitaires de Dakar ( COUD ) . Estimez vous heureux de vivre dans une République bananière comme le Sénégal où les prévaricateurs de nos maigres ressources publiques non seulement hument l’air de la liberté, mais ils  peuvent continuer allègrement à   nous manifester un certain mépris sans ressentir la moindre gêne.

L’ancien président de la République maître Abdoulaye Wade doit s’en mordre les doigts d’avoir en dépit du respect  des règles de bonne gouvernance fait la promotion de certains politiciens professionnels sans vergogne à de hautes fonctions étatiques. Le président Wade a une part de responsabilité dans la défiguration du champ politique sénégalais, même si pour l'essentiel les hommes politiques sont très souvent des traîtres en puissance et sont capables de toutes sortes de compromissions afin d’assouvir leurs besoins de prestige voire de richesse au détriment de l’intérêt général.  Au Sénégal,  la trahison et la lâcheté ont fini de conquérir  depuis de nombreuses années le terrain politique.

Dites nous également,  pourquoi vous avez accepté d’avaler des couleuvres  pendant tout ce temps sans manifester le  moindre mécontentement aux responsables du PDS ? Partout où vous avez passé suites à vos nombreuses pérégrinations , vous avez toujours su porter en bandoulière la trahison comme une arme politique en vue de monnayer vos compétences de larbin. C’est sans doute ce que l’ancien président de la République, maître Abdoulaye Wade a su avec ténacité dénicher chez vous en vous faisant porter la loi Sada Ndiaye en vue de violer en toute impunité le mandat du président de l’Assemblée nationale d’alors, monsieur Macky Sall.

En vérité, de tout temps, maître Abdoulaye a toujours su faire porter ses combats les plus douteux à des hommes sans foi ni loi comme notre président par défaut, monsieur Macky Sall à qui il fut chargé de dénigrer feu l’ancien président du Conseil de la République l’honorable Monsieur Mamadou DIA - que le Seigneur des mondes lui couvre de sa miséricorde infinie -, mais également de salir publiquement l’ancien premier ministre Monsieur Idrissa Seck devant tout le corps diplomatique présent sur le sol sénégalais.

En acceptant de porter ce combat en connaissance de cause contre les valeurs de la République, vous avez produit l’irréparable en poussant monsieur Macky Sall à avoir une ambition présidentielle que rien ne pouvait présager. N’est ce pas le chroniqueur d'alors monsieur Souleymane Jules Diop qui nous apprenait que le poste de chef de service à Petrosen était au-delà de ses espérances ?

La morale de cette histoire se produit sous vos yeux. En acceptant par cupidité de prêter le flanc à l’ancien président de la République, maître Abdoulaye Wade pour combattre un homme, vous constaterez avec nous le recul démocratique du pays de la Teranga, l’instrumentalisation de la justice,  la trahison d’une certaine élite grouillante en termes de tapage médiatique sans aucune convictions  pour des strapontins au détriment du seul combat qui vaille la protection des droits inaliénables des citoyens sénégalais et de l’instauration des valeurs de la République.

Aujourd’hui,  votre nom est intimement lié de manière ignoble et perfide à  l’histoire de la République du Sénégal. A travers vos faits d’armes peu reluisants sur le champ politique,  vous devriez vous garder malgré les nombreux appels du pied avec son lot de privilèges indus de vous jeter dans cette mare à boue infecte et nauséabonde : la coalition Benno Bokk Yakaar.

Nous autres citoyens  sénégalais ressentons un immense chagrin, une colère d’assister de manière récurrente au déshonneur de nos hommes et femmes politiques. A l’approche de l’élection présidentielle de 2019, la liste du bétail politique risque de s’allonger. En effet, tous les rongeurs de la République veulent être entretenus aux frais du contribuable sénégal tout en se mettant à l’abris le temps des secousses politiques.

Il est impératif aujourd’hui pour les citoyens sénégalais de sanctionner sévèrement nos responsables publiques à l’instar du président Macky Sall  qui encouragent au vu et au su de la population la transhumance politique, une monstruosité en vue de fausser le jeu démocratique  et de saper les fondements de la société. Honte à vous monsieur Sada Ndiaye !

 

massambandiaye2012@gmail.com







 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 200651 fois 148 Articles 1430 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.