Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

DITES NOUS MONSIEUR SEYDOU GUEYE.

Posté par: Massamba ndiaye | Lundi 22 mai, 2017 06:05  | Consulté 2020 fois  |  7 Réactions  |   

Dites nous monsieur Seydou Guèye.

 

Au pays de la Teranga, des apprentis politiciens tirent à boulets rouges sur n’importe quel acteur politique de l’opposition sénégalaise en vue de se singulariser de manière abjecte aux yeux de la population pour plaire au président Macky Sall.

Dites nous monsieur Seydou Guèye de qui tenez vous votre arrogance soudaine pour nous narguer à longueur de journée ? Vos sorties récurrentes en vue de vous défouler sur des adversaires politiques très loin de votre dimension à la fois intellectuelle et patriotique nous renseignent sur votre insuffisance à relever le niveau du débat démocratique. Votre langage de caniveau ne peut impressionner que les militants de la mouvance présidentielle qui sautent de joie en écoutant de manière éhontée vos diatribes irresponsables à l’encontre de l’ancien président de la République maître Abdoulaye Wade.

Ce dernier n’est pas votre égal ni celui de votre mentor le président Macky Sall. Dites nous monsieur Seydou Guèye pourquoi vous continuez inlassablement à vous attaquer à maître Abdoulaye Wade. Dans notre culture, le respect qui sied aux personnes âgées doit être valorisé. Votre langage digne d’un jeune lutteur à la fleur de l’âge  qui se démène pour trouver sa voie dans l’arène et qui souvent met plus en valeur des propos incendiaires en vue d’impressionner voire de terrifier son adversaire que sa capacité physique réelle, ne doit en aucune manière être destiné à maître Abdoulaye Wade. Cette manière infantile de faire de la politique est indigne de votre statut de porte parole du gouvernement de la République du Sénégal. Vous avez l’obligation de ne pas descendre dans les profondeurs de la déchéance morale. Votre bienfaiteur du moment le président Macky Sall ne mérite pas que vous portiez ce combat. Avant son arrivée au pouvoir, monsieur Macky Sall était utilisé par le régime libéral comme un homme de main pour mener très souvent des attaques indignes à l’encontre d’honorables citoyens à l’instar du regretté Mamadou Dia, ancien président du Conseil de la République. Le président Macky Sall porte toujours par devers lui les stigmates de la trahison et de son manque de courage légendaire.

Personne ne peut vous reprocher d’accompagner le président de la République. Toutefois, nous nous demandons de refuser de le suivre dans le déshonneur. Malgré quelques manquements graves et préjudiciables au peuple sénégalais dans le cadre de l’exercice de ses anciennes responsabilités de président de la République, maître Abdoulaye Wade mérite tout de même notre respect. Il a fait son temps. Même son retour annoncé en politique en vue de soutenir et de mener le combat contre la politique clanique et désastreuse à tous points de vue du président Macky Sall ne doit pas vous mettre hors de vous. Vous n’êtes pas monsieur Farba Ngom le griot attitré de son Excellence le président par défaut Macky Sall pour vous rabaisser à ce point et de mener un combat qui ne vous honore point.

Dites nous encore monsieur Seydou Guèye pourquoi votre courroux  à l’encontre de l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye. Vous n’avez pas plus de mérite que lui pour vous permettre de l’attaquer à chaque fois. Je déteste votre façon de faire de la communication politique. Je reste convaincu que si monsieur Abdoul Mbaye était encore dans les rangs de Benno Bokk Yakaar, vous n’auriez jamais ni la volonté et ni le courage de le clouer au pilori. Votre vision binaire et sectaire de la politique vous empêche d’accepter la critique et le droit légitime des citoyens sénégalais de se prononcer sur le mode de gouvernement du leader de la Cour de Benno Bokk Yakaar.

Dites nous encore monsieur  Seydou Guèye pourquoi l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye doit présenter des excuses publiques à la justice et au peuple sénégalais ? A travers son procès, vous espériez que la justice le condamne afin d’éliminer un potentiel adversaire politique. Il est malsain que les contours de son divorce puissent être utilisés comme une arme politique mesquine en vue de disqualifier et de jeter l’opprobre sur un citoyen sénégalais. Vouloir dire à l’instar de monsieur Seydou Guèye que la décision du juge de ne pas condamner l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye  signifie que la justice sénégalaise est indépendante. C’est vite aller en besogne.

La justice sénégalaise est le problème et le mal de la République du Sénégal. Tous les citoyens de bonne foi savent pertinemment que le pouvoir judiciaire est instrumentalisé par le pouvoir exécutif. Les exemples de l’immixtion grave et sans précédent de l’exécutif sur les dossiers judiciaires sont hélas nombreux. Toutefois, il existe par ci et là quelques rares magistrats qui tiennent à leur honneur et qui refusent de suivre à tue tête les injonctions du président de la République. Le Sénégal est malade de sa magistrature. Les dossiers judiciaires sont instruits en fonction de la qualité du justiciable, de son aura, de ses liens familiaux, de son obédience confrérique.   

Si la justice sénégalaise était véritablement indépendante, dites nous monsieur Seydou Guèye comment vous expliquez la décision lâche et irresponsable du président Macky Sall de ne pas transmettre à la justice des dossiers de détournement de deniers publics de certains de ses  proches collaborateurs ?

Dites nous encore monsieur Seydou Guèye pourquoi monsieur Bethio Thioune n’est pas encore jugé dans le double meurtre sordide de Médinatou Salam ?

Dites nous encore pourquoi les complices du chanteur Thione Seck sont toujours dans les liens de la détention dans le cadre de blanchiment d’argent et de grand banditisme financier et qu’il continue de  bénéficier contre toute attente et en violation de la loi de la liberté conditionnelle ?

Dites nous monsieur Seydou Guèye si la justice sénégalaise était indépendante,  est ce que le directeur du Coud serait libre aujourd’hui ? Sa gestion gabegique du COUD est mise à nu par les corps de contrôle de l’état et pourtant il bénéficie toujours du soutien indéfectible de votre mentor monsieur Macky Sall.

Que dire également du cas de monsieur Aliou Sall, le frère du président empêtré dans le dossier de spoliation de nos ressources pétrolières ? Le maire de Guédiawaye Aliou Sall peut s’estimer heureux de vivre dans une République bananière dirigée par son frère le président Macky Sall. Toutefois, il ne perd rien d'attendre. Il ne manquera pas de répondre devant la justice, une fois le départ du président Macky Sall avec ses complices au cœur du pouvoir.

Monsieur Seydou Guèye, les citoyens sénégalais vivent très mal la manière dont l’action judiciaire est conduite par la justice. Les exemples d’une justice aux ordres au pays de la Teranga sont hélas trop nombreux pour les citer tous.

Il faut irrémédiablement arrêter monsieur Seydou Guèye de prendre les sénégalais pour des idiots ou des moins que rien. Nous savons tous comment les intérêts du peuple sont gérés par le président Macky Sall. Nous ne sommes pas amnésiques au point d’oublier votre gestion  clanique voire ethniciste du pouvoir. Le peuple sénégalais a toujours su faire face à ses adversaires, même les plus redoutables.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
CITOYEN En Mai, 2017 (09:50 AM) 0 FansN°:1
Toutes mes félicitations mon cher compatriote, ces gens de l'apr ne savent même ce qui les attend. Mais comme dit l'adage "laisses mouton pisser tabaski arrive"
CITOYEN En Mai, 2017 (09:50 AM) 0 FansN°:2
Magnifique !
Anonyme En Mai, 2017 (12:17 PM) 0 FansN°:3
absolument magnifique ce monsieur aux dents singulières doit se taire et se terrer
Anonyme En Mai, 2017 (15:08 PM) 0 FansN°:4
Merci mon Cher car cet enfoire d Arriviste doit se taire et arreter cette arrogance, il est tombe, tres tres bas ce Monsieur.
Anonyme En Mai, 2017 (11:58 AM) 0 FansN°:5
C' est un disciple de Abdu Rahman agne.l'insulte et la calomnie sont leurs ADN.
Anonyme En Mai, 2017 (09:00 AM) 0 FansN°:6
Seydou Gueye est le prototype du larbin. Il vient de connaître les délices de la vie. il défend sa part de gâteau. il ne faut rien attendre de ce genre d'individus.
Anonyme En Mai, 2017 (21:28 PM) 0 FansN°:7
Il doit bien revoir sa facon de defendre les soi-disant interet de la republique qi ne don't rien d'autre q personnel ou pluto pour c clan bien connu!!

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 115731 fois 105 Articles 1277 Commentaires 8 Abonnés

Posts recents
UNE FAMILLE ENCOMBRANTE AU COEUR DE LA REPUBLIQUE.
LA PAROLE FETIDE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, MONSIEUR MACKY SALL.
A PROPOS DE MONSIEUR ASSANE DIOUF ET DE NOUS AUTRES.
A PROPOS DES ACTIVISTES DU MOUVEMENT Y\'EN A MARRE.
OUI, MAITRE EL HADJI OMAR YOUM, VOUS AVEZ RAISON D\'AVOIR PEUR POUR LE PAYS DE LA TERANGA.
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.