Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

DES AVEUX DE HAUTE TRAHISON DU PRESIDENT MACKY SALL.

Posté par: Massamba ndiaye | Samedi 18 mars, 2017 06:03  | Consulté 302 fois  |  0 Réactions  |   

Des aveux de haute trahison du président Macky Sall.

« C’est en pratiquant la justice que nous devenons juste ; en pratiquant la tempérance,  tempérants ; en pratiquant le courage, courageux ». Aristote

« Socialement, je ne pouvais pas admettre que l’on envoie en prison en même temps  Syndiély et Karim Wade ». Propos du président Macky Sall.

Cette confidence du président de la République Macky Sall est d’une extrême gravité et d’une légèreté inouïe. Il ne se rend pas compte du malaise que sa communication  sur les rapports des corps de contrôle de l’Etat dont l’IGE peut susciter au niveau de la société. Un président de la République n’a pas vocation à se livrer à des confidences dignes d’un épicier ou un boucher de quartier. Sa fonction requiert de la retenue et de la modération lorsqu’il s’agit de communiquer même avec ses plus proches collaborateurs. Un président comme monsieur Macky Sall qui n’a que faire de ces précautions d'usage, ne cesse de commettre des bévues voire forfaits à son détriment.

Au-delà de ces confidences de Cour, les propos du président Macky Sall jettent un trouble profond sur l’indépendance du pouvoir judiciaire au Sénégal. Le président Macky Sall doit arrêter de nous rabâcher à tue tête qu’il ne protège personne et que tous les rapports des corps de corps de l’Etat été  transmis à la justice sauf celui du Fesman. Il faut par ailleurs souligner à juste titre  que l’IGE avait révélé des cas de malversations financières et avait remis le dossier au président Macky Sall afin qu’il prenne les mesures idoines pour traduire en justice Syndiély Wade et ses collaborateurs. Le chef de l’Etat, par la suite , a décidé de ne pas suivre les recommandations pour ne pas indisposer davantage l’ancien président de la République maître Abdoulaye Wade. A travers cet acte perfide et irresponsable, le président Macky Sall a rompu le pacte républicain de l’égalité des citoyens sénégalais devant la loi. Que la fille du président Wade ait commis ou pas une faute de gestion et de spoliation de nos deniers publics , il appartient à la justice d’en décider souverainement et non le président Macky Sall.

Cette énième affaire de mauvaise gestion de nos maigres ressources publiques indique clairement que le président Macky Sall a abandonné son slogan creux de campagne «  la gouvernance sobre et vertueuse » en cours de route afin d'épouser les vieilles méthodes de gestion partisane de nos gouvernants.

Le président Macky Sall a trahi son serment de défendre les valeurs de la République. Son excellence Macky Sall n’a nullement le droit de pardonner des personnes qui en connaissance de cause ont profité du laxisme et de la complicité des autorités de la République pour détourner des milliards de francs CFA dans un pays de trous à rats où tout est urgence. S’agissant du rapport Fesman, des dizaines de milliards de francs CFA du contribuable sénégalais se sont volatilisés, ce qui représente beaucoup. Cette manne financière pouvait constituer une réserve prioritaire d'investissements publics ou à tout le moins un fonds d'épargne réparti au prorata  des ménages du pays et mobilisable pour lever des fonds pour soutenir le secteur privé national en contrepartie d’un retour sur investissements sous forme de remboursement du capital et une participation au bénéfice. Pourquoi  les délinquants à col blanc ne répondent jamais de leurs méfaits devant les tribunaux alors que des voleurs de poulets ou de bétail sont condamnés à des peines parfois trop lourdes ?

Est-ce que ce pays appartient au président Macky Sall  est pour qu’il se permette de renoncer au recouvrement de nos deniers publics spoliés honteusement par des citoyens sénégalais ? Le pays n’est pas sa propriété et il ne l’a pas reçu en héritage de ses parents. C’est pour cela que le président Macky Sall doit davantage faire preuve de courage et de responsabilité afin de veiller au respect des règles de la vie en société.

Il est totalement indécent et révoltant de mettre le dossier du Fesman dans vos tiroirs et vouloir par ailleurs se montrer trop sévère pour nos compatriotes les plus vulnérables. L’application de la loi est impersonnelle. Tous les jours, on voit au Sénégal  plusieurs membres d’une même fratrie dans les liens de la détention et que ça ne vous émeut point. Ces citoyens pauvres, sous le coup de la loi, peuvent aussi avoir des parents valeureux, qui vivent dignement l’arrestation de leurs enfants et qui ne sont pas dans vos calculs politiciens. Nous vous demandons d’avoir plus de compassion et de respect pour tous ces pères de famille. Les enfants de maître Abdoulaye Wade s’ils sont coupables des lourdes charges qui pèsent sur eux, ne doivent pas être traités différemment des autres justiciables sénégalais.

Rien que pour cette décision du président Macky Sall de ne pas poursuivre Syndiély Wade et son équipe du Fesman  pour malversations financières et détournement de deniers publics, il doit être poursuivi devant la Haute Cour de Justice pour haute trahison. Bien que cette qualification soit imprécise dans le droit positif sénégalais dans le dessein sournois de protéger ad vitam aeternam  le président de la République d’éventuelles poursuites pénales, il appartient à nos autorités publiques de poser le débat avec courage sur la responsabilité pénale objective et sans ambiguïté du chef de l’Etat. Le président de la République ne peut plus se cacher derrière la notion dangereuse de son irresponsabilité dans l’exercice de ses fonctions pour pouvoir continuer à diriger le pays selon ses propres convenances au détriment des intérêts du contribuable sénégalais. Poser son coude sur un cas aussi flagrant de mauvaise gestion de nos ressources publiques épinglé par l’IGE, constitue en toute objectivité loin des chapelles politiques ou de l'adversité une preuve irréfutable de haute trahison. Hélas qu'il n'existe pas au Sénégal pas assez de parlementaires à la fois  libres, courageux, défenseurs infatigables des intérêts supérieurs de la société et des magistrats indépendants soucieux de l'éthique, du sens élevé du devoir de rendre la justice au nom du peuple et pour le peuple afin de  poursuivre le président Macky Sall devant la Haute Cour de Justice pour haute trahison.

Vous devez arrêter de dire et de répéter que vous ne protégez pas les pilleurs de nos deniers publics. Votre gestion partisane nous le montre au quotidien. Vous ne savez faire que ça, cette politique immonde de pression et de débouchage systématique d’acteurs politiques véreux. Beaucoup de nos compatriotes à l’image du doyen Mody Niang  et monsieur Ousmane Sonko  ne cessent de révéler au public sénégalais votre propension à protéger des politiciens et directeurs de sociétés nationales soupçonnés de détournement de deniers publics. On peut citer entre autres le cas d’anciens responsables du régime libéral de maître Abdoulaye Wade, les ministres Ousmane Ngom  et Awa Ndiaye. Ces deux sinistres personnages politiques ont fait main basse de façon éhontée sur nos ressources publiques et connaissant vos faiblesses ont décidé de migrer vers les prairies marrons de l’APR et de la mouvance présidentielle pour échapper à la justice sénégalaise. Il y a aussi les  cas de monsieur Samuel Sarr et de monsieur Baïla wone portant sur plusieurs de francs CFA. Les dossiers de malversations financières sont hélas trop nombreux au pays de la Teranga. L’accaparement exclusif de nos deniers publics par cette race de parasites est devenu au fil du temps le sport attitré de nos politiciens professionnels. Vous devriez avoir honte de défier les citoyens sénégalais de vous prouver votre gestion sélective et clanique des dossiers judiciaires.

Pourquoi encore, vous avez décidé de ne pas suivre les recommandations de l’IGE sur l’affaire Petro Tim impliquant votre frère Aliou Sall  le maire de Guédiawaye ? Ce monsieur qui s’appuie sur vos liens de parenté pour tisser sa toile afin de mieux se servir sur nos ressources énergétiques, est-il un vrai patriote soucieux de l’égalité des citoyens devant la loi ? Il fait partie, toutes proportions gardées, de cette catégorie de citoyens qui ne pointent leur nez ou s’activent sournoisement qu’au partage du butin eu égard à leurs liens de parenté avec les autorités de la République et qui ne se gênent nullement  aujourd’hui en étant au cœur du pouvoir politique  de donner des leçons de vertu à d’autres citoyens sénégalais. On est où là ?  Il faut arrêter de nous importuner. Nous autres citoyens ne sommes pas vos sujets et nous ne le serons jamais. Nous doutons de votre bonne volonté réelle à  défendre les valeurs  et les intérêts supérieurs de la nation sénégalaise.

Vous êtes maintenant à mille lieues de vos engagements solennels. Vous ne cessez pas de trahir le peuple sénégalais qui vous a élu en dépit de votre participation dans la gestion calamiteuse de nos ressources publiques du régime de maître Abdoulaye Wade.

Vous n’êtes pas à la hauteur de vos charges présidentielles et c’est pour cette raison que vous êtes incapable de faire prévaloir les intérêts supérieurs du peuple contre les prévaricateurs de nos deniers publics. Votre complaisance avec l’argent public alalou mbolo montre à suffisance votre cupidité. Vous êtes devenu milliardaire en moins de 10 ans de participation au pouvoir libéral de maître Abdoulaye Wade alors que vous tirez le diable par la queue en étant un simple locataire. Vous devriez vous faire tout petit dans vos souliers et in fine vous ne  devriez pas être fier de votre passé de profiteur du système d’accaparement systématique de nos ressources publiques mis en place depuis les indépendances par nos politiciens professionnels.

Sous votre magistère, les délinquants à col blanc de votre régime ont de beaux jours de festivités immondes devant eux parce qu’en réalité ils ont la même viatique que vous : toujours se servir gracieusement à volonté  ( tibbe lou bari ka sakane ) sur nos deniers publics  et au même moment les besoins récurrents du peuple peuvent toujours  attendre le temps de votre Bamboula irréfléchie, irresponsable voire ignoble à tous points de vue.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 76086 fois 76 Articles 1268 Commentaires 8 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
A PROPOS DE LA MAUVAISE FOI DE MONSIEUR SOULEYMANE NDENE NDIAYE.
DROIT DE REPONSE AU JOURNALISTE MAMADOU THIERNO TALLA.