Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

COMMENTAIRE SUR QUELQUES PROPOS A RELENTS ETHNICISTES DE MONSIEUR SEYDOU GUEYE CONTRE L'ESPRIT REPUBLICAIN.

Posté par: Massamba ndiaye | Vendredi 02 juin, 2017 13:06  | Consulté 524 fois  |  0 Réactions  |   

Commentaire sur quelques propos à relents ethnicistes de monsieur Seydou Guèye contre l’esprit républicain.

 

«  Nous comptons sur la communauté sénégalaise d’abord et dans cette communauté sénégalaise, la communauté Soninké est un groupe remarquable de par son engagement remarquable, sa discipline et par son sens de la nation et par le respect de ce qui fait avancer les hommes et les femmes. Nous comptons énormément sur cette communauté comme nous comptons sur d’autres communautés mais nous avons des relations extrêmement privilégiés avec nos compatriotes Soninkés ». Seydou Guèye/Leral.net

 

Le porte parole du gouvernement monsieur Seydou Guèye ne mesure point la portée symbolique de son discours adressé à la communauté Soninké. Il vient de rompre de manière sournoise l’égalité de traitements des citoyens sénégalais au niveau de la République.

Monsieur Seydou Guèye à l’instar de son mentor le président Macky Sall foncièrement animés par un  esprit sectaire et clanique sont prêts à se livrer à toutes les compromissions inimaginables et les plus perfides en vue de rester encore très longtemps au pouvoir.

Monsieur Seydou Guèye toute honte bue vient de nous prouver qu’il n’en à cure des valeurs républicaines.

La République ne reconnaît pas l’existence de communautés ethniques. Elle a affaire à des citoyens. Elle a pour mission de maintenir l’équilibre social et l’égalité tant en droits et en devoirs de toutes ses composantes.

La République n’a pas vocation à privilégier une catégorie de citoyens au détriment d’autres. La République est une et indivisible.

A force de vouloir ériger cette stratification comme norme de légitimation  sociale héritée de l’époque coloniale en vue de mieux asservir et d’utiliser un groupe linguistique contre un groupe linguistique, on risque de créer un précédent dangereux pour la paix et la concorde nationales.

Vos propos semblent traduire un désarroi manifeste dans le camp du pouvoir à quelques  semaines des élections législatives pour pour autoriser cette sortie indigne de votre fonction.

La sentiment d’appartenance à un groupe socio-linguistique ne doit en aucune manière être utilisé par nos autorités publiques pour des raisons électoralistes en vue de tromper le peuple. Agiter la fibre ethnique est à la fois inopportun, populiste et dangereux. Vous devrez faire valoir d’autres  arguments afin de convaincre les citoyens sénégalais de la disponibilité du président Macky Sall à défendre le peuple contre la volonté des firmes internationales et d’un certain milieu politico-affairistes niché au cœur du pouvoir de faire main basse sur nos ressources énergétiques.

Le sens de la nation que vous mettiez en valeur comme étant le privilège de la communauté Soninké doit vous guider à adopter une meilleure posture, à plus une grande responsabilité  lorsqu’on est chargé par les autorités de la République de porter sa parole et de défendre ses valeurs. Ces dernières sont en contradiction avec votre propension à utiliser la dimension communautariste en vue de gagner l’électorat du groupe linguistique Soninké.

Au-delà de la barrière linguistique qui peut rendre difficile une communication entre un Soninké et un halpulaar , un sérère , un wolof voire toute autre langue vernaculaire utilisée par un habitant du pays, nous partageons les mêmes valeurs sociales. Les citoyens sénégalais en dépit de leurs différences culturelles éprouvent dans leur totalité les mêmes difficultés de la vie et la tension sociale délétère qui prévaut au pays de la Teranga et que les autorités de la République ont le plus grand mal à apaiser. Le citoyen sénégalais vit mal la situation du pays et attend des réponses fermes du régime de monsieur Macky Sall.

Vous ne semblez pas vous émouvoir de la légèreté de vos propos. Nous constatons avec regret et amertume que ça devient une habitude de votre part de narguer voire de provoquer le peuple. Il est également regrettable de constater le silence des forces vives de la nation. Nous avons le devoir en tant citoyens de ne pas laisser ce genre discours s'installer de façon insidieuse au niveau de la société.

 J’espère que les citoyens sénégalais de la communauté Soninké ne vont pas tomber dans votre piège à cause de votre opération de charme à tout point de vue condamnable et malencontreuse. Les citoyens sénégalais ne sont pas dupes et vous jugeront en fonction de votre politique et de vos engagements.

Au fait monsieur Seydou Guèye vous devriez vous ressaisir en prenant de la hauteur et refuser de tomber dans le jeu mesquin de nos politiciens professionnels qui agitent  certains sujets sensibles afin de mieux mystifier et d’opposer systématiquement les citoyens sénégalais les uns contre les autres pour un appât de gain immonde.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 

 

 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 122150 fois 109 Articles 1285 Commentaires 9 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.