Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

A PROPOS DES ACTIVISTES DU MOUVEMENT Y'EN A MARRE.

Posté par: Massamba ndiaye | Lundi 21 août, 2017 21:08  | Consulté 167 fois  |  0 Réactions  |   

A  propos des activistes du mouvement Y'en a marre.

 

Les activistes du mouvement Y'en a marre se sont subitement réveillés d’un long sommeil pour se rappeler leur moment de gloire obtenu par effraction du peuple à cause de l’incapacité d’une jeunesse désœuvrée à mille lieues de pouvoir porter voire conduire véritablement un combat citoyen ou  patriotique en vue de défendre la République et les droits et libertés des citoyens sénégalais.

La sortie du mouvement Y'en a marre démontre clairement qu’une certaine branche de la société civile avait renoncé depuis belle lurette à  défendre les aspirations du peuple contre les démons du pouvoir autoritaire du président de la République monsieur Macky Sall.

La sortie populiste de ce mouvement n’est qu’une envie pernicieuse  de ses responsables de pouvoir  jouir à nouveau de la confiance et de la disponibilité de la jeunesse sénégalaise afin de porter le combat de forces occultes loin  des enjeux réels  du moment notamment la défense des libertés publiques en condamnant énergiquement l’inféodation du pouvoir judiciaire, bras armé du pouvoir exécutif en vue de terroriser les populations.  

Le peuple sait reconnaître les siens. Vous avez trompé toute une population en vous faisant passer pour ce que vous n’êtes pas. Votre combat contre l’ancien président maître Abdoulaye Wade n’était pas motivé par des principes d’éthique, du sens de l’honneur et par-dessus tout de la défense des valeurs républicaines.

Vous vous êtes tus sur les nombreux manquements et renoncements du président de la République monsieur Macky Sall. Et pourtant, rien n’a changé sous nos tropiques en  matière de bonne gouvernance  par rapport au combat que vous meniez avant les élections présidentielles de 2012.

Le slogan de gouvernance sobre et vertueuse de notre président par défaut son Excellence Macky Sall  est en passe d’être remplacé par une gouvernance opaque et monstrueuse. En effet, les scandales de mauvaise gestion de nos ressources publiques se multiplient et rien ne semble pouvoir  arrêter nos politiciens professionnels dans le pillage systématique de nos deniers publics.

Au même moment,  les organes de contrôle de l’Etat ne remplissent pas leurs devoirs envers le peuple en diligentant de manière responsable et éthique tous les dossiers de mauvaise gestion ou de détournements de deniers publics. La gestion sélective des dossiers est de mise dans le travail de ces organes de contrôle qui se contentent seulement de suivre le regard voire l’attitude du président de la République.

Et pourtant, personne ne vous entend sur ces sujets de première importance pour le pays.

Qui plus est, nous sommes effarés  de notre silence sur l’implication  et la position centrale de la famille du chef de l’Etat Macky Sall dans la gestion des affaires de la République et leur mainmise voire leur influence au profit de prédateurs économiques sur nos ressources énergétiques, alors que vous n’avez jamais cessé de dénoncer de manière virulente en occupant le terrain de la propagande le népotisme et l’implication de la famille de maître Abdoulaye Wade dans la gestion des affaires publiques .

Messieurs les activistes du mouvement Y'en a marre,  le combat citoyen et démocratique doit reposer intrinsèquement sur des principes et non sur des considérations crypto- personnelles. Vous avez changé de fusil d’épaule. Votre position attentiste du moment plaide en votre défaveur.

Votre état de grâce en faveur du président Macky Sall a trop duré et vous êtes passé à côté de l’essentiel,  la défense du peuple contre les intimidations et les violations récurrentes des droits les plus élémentaires des citoyens sénégalais.

Vos sorties intempestives encore vivaces dans notre mémoire collective  sur l’ancien régime libéral de maître Abdoulaye Wade  sont en parfaite contradiction avec votre silence voire une certaine indifférence devant la terreur du pouvoir de Macky Sall  sur le peuple meurtri de voir sa volonté bafouée et remise constamment en cause par des politiciens professionnels prêts à se livrer en toutes sortes de compromissions en vue de rester le plus longtemps possible au pouvoir.

Venir maintenant toute honte bue devant le peuple pour plaider sa cause alors que vous étiez aux abonnés absents pendant toute cette longue période durant laquelle le président de la République monsieur Macky Sall a imposé son  rythme ou sa volonté de réduire au silence les citoyens sénégalais et d’utiliser des magistrats indignes de leurs missions de justice équitable voire respectueuse des principes du droit en vue de disqualifier ses adversaires politiques. Cette attitude irresponsable relève de la bassesse.

Dites nous messieurs les activistes du mouvement Y en a marre qu’elle est cette idée saugrenue de porter plainte à l’Etat du Sénégal pour manquements préjudiciables aux droits des électeurs privés de vote lors de l’élection législative du 30 juillet 2017 alors qu’au même moment vous vous pliez à la décision inique , un déni de justice du Conseil Constitutionnel de confirmer la régularité voire la transparence du processus électoral.

Vous savez mieux que nous autres que votre plainte sera sans effets sur le sort de nos compatriotes lésés dans leurs droits . N'est ce pas que c’est le même  régime autoritaire du président de la République monsieur Macky Sall qui a toujours refusé de donner suite aux décisions de la Cour de justice de la CEDEAO , qui par ailleurs prévalent en droit sur les lois et règlements de notre pays. Vous vous trompez de combat et le peuple n’est pas dupe de vos agissements qui en dernier ressort ne bénéficient qu’au pouvoir du président Macky Sall de gagner du temps et du terrain en attendant les prochaines échéances électorales de 2019.

Les citoyens sénégalais n’ont pas le temps de ronger à ce morceau qui en définitive les éloigne l’essentiel : continuer sereinement la lutte et surtout pour les jeunes de réclamer toujours leurs cartes d’identité biométrie tout en  gardant leur mal en patience.

Les citoyens sénégalais surtout les jeunes privés du droit de vote ne doivent pas se laisser berner par les marchands d’illusion du mouvement Y'en a marre qui réclament une indemnisation à hauteur d’un million de francs CFA pour chaque lecteur lésé de son droit de vote. En plus, la Cour de justice de la CEDEAO ne dispose pas suffisamment de moyens coercitifs en vue d’exiger de l’Etat du Sénégal l’application de ses décisions juridiques en matière de  compensation financière. Ce trompe l’œil n’intéresse pas les citoyens sénégalais à la fois désœuvrés  et précarisés en quête de lendemains meilleurs.

En ce qui me concerne, je ne signerai pas la plainte du mouvement  Y’ en a marre contre l’Etat du Sénégal et je demande à mes compatriotes de ne pas donner suite à cette mascarade de propagande.

Le peuple a fini de comprendre certes tardivement votre jeu , votre volonté de puissance et ne souhaite pas se laisser emporter par ce vacarme d’activistes sans conviction en vue d’éviter la mort d’autres citoyens par un pouvoir à la fois lâche et irresponsable.

Dites nous messieurs les activistes du mouvement Y’ en a marre, gardez vous toujours en mémoire le souvenir de nos compatriotes sauvagement tués par le régime de maître Abdoulaye Wade  en 2012. La République du Sénégal ne s’active pas en vue d’ouvrir une  information judiciaire afin de  leur rendre justice dans le seul dessein de protéger les commanditaires de ces actes lâches et barbares , qui pour l’essentiel, ont rejoint les prairies vertes de la mouvance présidentielle Benno Bokk Yakaar.

Et ce combat n’est plus le vôtre. Les familles des victimes continuent de souffrir dans leur chair en constatant avec amertume et colère que leurs fils ont été sacrifiés par des politiciens professionnels avec la complicité tacite d’activistes de votre acabit en quête de gloire, de renommée internationale voire de privilèges.

Seule, une forte mobilisation de toutes les composantes de la société sénégalaise peut contrecarrer les desseins monarchiques de nos politiciens professionnels afin d’asseoir véritablement un renouveau démocratique, et non par la volonté voire le désir d’une certaine société civile en quête de rachat. Suivez mon regard, elle est devenue aphone.

 

massambandiaye2012@gmail.com

 

 L'auteur  massamba ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
massamba ndiaye
Blog crée le 22/03/2016 Visité 114997 fois 105 Articles 1277 Commentaires 8 Abonnés

Posts recents
UNE FAMILLE ENCOMBRANTE AU COEUR DE LA REPUBLIQUE.
LA PAROLE FETIDE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, MONSIEUR MACKY SALL.
A PROPOS DE MONSIEUR ASSANE DIOUF ET DE NOUS AUTRES.
A PROPOS DES ACTIVISTES DU MOUVEMENT Y\'EN A MARRE.
OUI, MAITRE EL HADJI OMAR YOUM, VOUS AVEZ RAISON D\'AVOIR PEUR POUR LE PAYS DE LA TERANGA.
Commentaires recents
Les plus populaires
LE SILENCE COUPABLE DES MARABOUTS DU SENEGAL.
DIALOGUE POLITIQUE: UNE FOIRE DE DUPES?
LA PRISON DE REBEUSS : LA FAILLITE D\'UN SYSTEME DE REPRESSION
PAR-DELA LA CELEBRATION DU GRAND MAGAL DE TOUBA : UNE APOLOGIE DE LA DROITURE ET DU DEVOIR.
A PROPOS DE L\'ARTICLE 80 DU CODE PÉNAL SÉNÉGALAIS.